Message personnel . . .

Publié le par Galgalament vôtre

 

Michelle, notre petit cœur à tous,

 

Il est toujours très délicat de relater ce genre d'événement : un chien qui s'échappe.

 

On est toujours partagé entre le désir d'informer et le désir de s'épancher, tout en sachant pertinemment que l'on peut facilement lasser ceux qui vont nous lire. C'est pour cette raison que dans un premier temps nous avons  privilégié le compte-rendu. Partageant avec vous, amis des animaux, nos actions sur le terrain, en mettant en exergue les différentes "opérations" entreprises.

 

Moi, qui n'avais jamais participé à ce genre de "sauvetage", je m'étais littéralement conditionnée. Mon  objectif : récupérer Michelle au plus vite.

 

Après une courte nuit passée chez mon amie, elle aussi bénévole de l'association, nous étions remontées à bloc, prêtes à affronter les 250km qui nous séparaient de Marie et de la petite Michelle. Pour celles et ceux qui ne nous connaissent pas, je dirais que nous nous sommes égarées par deux fois, pour celles et ceux qui nous  connaissent, je dirais que nous avons fait comme à notre habitude!

 

Nous essayions de plaisanter, mais le cœur n'y était pas vraiment. Chacune dans nos pensées, nous imaginions à notre manière cette petite galguita, perdue dans la campagne française... Elle qui avait déjà tellement enduré. Ce n'était vraiment pas juste.

 

Je ne reviendrai pas sur ce que nous avons fait, l’article est assez explicite à ce sujet. J'ajouterai simplement que nous avons compris, cette fois-ci, ce que recouvre le terme de "bénévole espagnole". Nous avons compris ce que c'est que de rester en planque, une laisse à la main et un morceau de poulet rôti dans l'autre en guettant le  moindre mouvement dans les taillis. Ne sachant ce qui allait en sortir, une galga ou un sanglier.

 

Nous avons compris ce que peuvent ressentir les bénévoles espagnoles, elles qui traquent les galgos durant des jours, des semaines voire des mois. Nous avons compris ce que c'est que de rentrer bredouille, ignorants ce que nous réserverait le lendemain.

 

Michelle, nous l'avons vue, nous savons qu'elle est en vie, mais les alentours sont dangereux, les bords de Seine glissants et la chasse toujours ouverte... Que de dangers devras-tu encore affronter, petite puce ?

 

Ce soir, en embrassant ma Sweetie, j'aurais une pensée toute particulière pour toi, Michelle. Ce soir, tu resteras seule, dans le froid encore une fois.

 

Michelle, pardonne-nous de n’avoir pas su te capturer,

Michelle, pardonne-nous les dangers qui te guettent,

Michelle, reviens-nous vite !

 

Publié dans ENTRE NOUS . . .

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

marianne 23/02/2010 12:40


comme on pense à vous chaque jour ! on espère de tout coeur, j'ai confiance aux galgas, je sais que vous allez finir par y arriver. elles sont tres intelligentes.. c'est vrai que michelle doit être
apeurée, mes enfants et moi sommes de tout coeur avec vous. en tout cas un grand merci à vous de ne pas abandonner, merci pour votre courage.


evelyne 22/02/2010 13:09


pas facile en effet,nous pensons tous a elle
chaque jour je regarde mon ordi en me disant
peut être aujourd hui


Nilounette 22/02/2010 12:12


Formidable, tout cet investissement . La seule difficulté est de la fixer grace à la nourriture ; Il peut arriver qu'on ne les voie pas pendant un ou deux jours, c'est l'horreur . Je pense que dans
le cas de Michelle , il ne faut pas être à plusieurs , jamais vous ne l'attraperez à plusieurs ou en battue. La seule solution consiste si le chien vous apercoit de très loin à ne pas l'appeler ,
le regarder , à mettre le sac et à ficher le camp aussi sec. Dur , je sais . Le lendemain , si la nourriture n'y est plus , c'est déjà bon signe. On en remet et on s'en va .Si on revient aux memes
heures , on a une chance de la voir pointer le bout de son nez au loin.Ca peut durer huit , quinze jours ., Aprés , on peut l'affamer un peu avec un chemin de poulet pour l'obliger à se rapprocher
un peu , en lui tournant le dos . IL ne faut pas la regarder, pas lui parler , etre seul, pas d'autres chiens, lui tourner le dos , marcher dans la direction opposée.De toutes façons , elle est
rusée et plus rapide que vous . La seul façon de l'attraper sera la ruse et accepter au début de ne pas essayer de l'attraper.


laurence 22/02/2010 11:48


courage .courage je suis persuadée que vous arriverez à récupérer Michelle.j'avais un chien qui n'est plus maintenant,et qui avait pris la poudre d'escampette durant 1 journée ,j'étais folle
d'inquiètude et me suis imaginé des tas de choses et....nous l'avions retrouvé!Courage.


mlanie 22/02/2010 09:44


houla, suis toute bouleversée moi...
bon allez, vous allez finir par la récupérer cette chipie !!!
courage et je pense fort fort fort à vous et à cette pucinette...


Galgalament vôtre 22/02/2010 09:45


Merci Mlanie . . .